Rendez-vous Boot in Lille et Open Source

vendredi 20 juin 2014 :: perrick :: Projets Open Source :: aucun commentaire :: aucun trackback

Depuis plus d'une année, Boot in Lille propose d'envoyer chaque semaine un email avec tous les rendez-vous tech / design / business de la zone Grand Lille. Il était temps d'en faire une petite analyse : il y a pas loin de 300 évènements désormais dans la base de données...

Voici une première fournée de graphiques :

Avec quelques précisions : les publics sont tech, design et business bien sûr. Et je parle de "public exclusif attendu" quand l'évènement a été fléché pour lui exclusivement (par exemple un "apéro PHP" pour tech ou un conférence "comment lever des fonds" pour business).

Arthur Young commence à sentir le vent de la Révolution

lundi 9 juin 2014 :: perrick :: Livres :: aucun commentaire :: aucun trackback

Il y bientôt 2 ans, l'équipe de No Parking (et surtout Frank) lançait la publication régulières des billets d'Arthur Young : un Anglais voyageant en France entre 1787 et 1789.

Et aujourd'hui - avec 225 ans de décalage - le blog d'Arthur Young a commencé ses remarques sur les prémisses de notre Révolution : Paris est à présent dans une telle fermentation, à propos des états généraux tenus à Versailles. Cela me fait tout bizarre d'attendre désormais la suite, à travers ses yeux. Bien sûr, on connait la date fatidique du 14 juillet. Mais il reste encore plus d'un mois de billets asynchrones pour découvrir ce qui était perceptible (ou pas).... Et pourquoi pas à travers le flux RSS.

Remaniement dans les travaux publiques

samedi 31 mai 2014 :: perrick :: Hacks :: aucun commentaire :: aucun trackback

Avec l'ouverture prochaine du bâtiment Le Bretagne, les locataires d'Euratechnologies vont bien avoir en plus à leur disposition une nouvelle route pour se garer pas des bâtiments principaux. Sauf que pour construire cette route, les ouvriers ont eu un petit problème : pas loin de 50cm à rattraper entre le niveau de la route et celui du trottoir. Une première équipe est allée au plus facile...

La deuxième équipe - une semaine plus tard - a décidé de faire mieux.

La différence est subtile mais je vous garantie que tous les plots de béton ont été changés ou déplacés.

Read next

Une trace de kanbans dans la vie d'avant

jeudi 10 avril 2014 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

J'ai eu l'occasion de visiter la semaine dernière le futur "campus de l'innovation" sur le site d'Euratechnologies : quatre grandes halles pour accueillir des formations à la carte (entre autres) à partir de 2017. D'ici là il reste du boulot pour aménager le site Netten.

J'y ai découvert entre autres que les kanbans ne sont pas une balle en argent ;-)

Même si leur usage continue chez No Parking...

/>

Nouveau design pour Boot in Lille

mercredi 26 mars 2014 :: perrick :: Connexe(s) :: 6 commentaires :: aucun trackback

Après 4396 emails envoyés, il était temps de relooker Boot in Lille. Merci donc à Mr Rayures - alias François Leproust - pour le boulot de design et l'intrégration HTML. Ainsi qu'à Manon, en stage chez No Parking, pour la mise en place côté serveur.

Rappel : Boot in Lille est un service qui se propose d'envoyer par email tous les lundis matin une compilation avec tous les évènements Tech / Design / Businness sur la métropole lilloise.

Cinquième vague de huit bouquins lus

vendredi 28 février 2014 :: perrick :: Livres :: aucun commentaire :: aucun trackback

Cinquième vague de huit bouquins lus.

  1. La ville des flux, d'Olivier Mongin
    Suite à plusieurs émissions sur France Culture où Olivier Mongin était interviewé, j'ai eu envie de lire son livre sur la ville. Aussi parce qu'il évoque largement l'Amérique du Sud (que je devrais découvrir début juin 2014, via la case Brésil). Et puis cette lecture est arrivée pendant un séjour hivernal sur l'île de Bréhat - peut-être la quintessence de l'urbanité au XXIe : un lieu idyllique, pas de voiture (tout se fait à pied), presque une "gated community" (le bras de mer remplace le mur extérieur), peu de commerces, un agriculteur forcément ultra-bio qui fait de la résistance, la mairie obligé de salarier le médecin, le boulanger qui s'en va (à cause de loyers trop élevés ?), bref la cannibalisation rampante d'une vie de village par des privilégiés citadins (dont je fais bien sûr partie ;-) qui ne viennent - au mieux - que pour les vacances. Au delà du cas bréhatin, si particulier, reste la grande questions du livre : comment faire émerger la démocratie dans ces nouvelles villes... qui oscilent entre gigantisme étalé (l'urban sprawl américain), connexion globale / déconnexion locale (Dubai), muséification plus ou moins avancée (Venise, Paris), construction sauvage (favelas brésiliennes), quartiers sans voiture ? Amazon
  2. Portrait d'un homme heureux. André Le Nôtre 1613-1700, d'Érik Orsenna
    Le récit aussi historique qu'autobiographique d'une relation entre le serviteur et son monarque absolu. Et au passage un hommage vibrant aux jardins à la française. Amazon
  3. Après la crise, d'Alain Touraine
    L'économie à travers son bras armée de la mondialisation a gagné, la lutte des classes et son dernier avatar (la social-démocratie) ont échoué : tel est le point de départ d'une réflexion originale. L'élévation d'une digue juridique et du sujet est la route prise dans cet essai où la moral, les droits humains, l'universel seraient les nouveaux points cardinaux. Et même si je trouve Alain Touraine très optimiste par rapport aux États-Unis en particulier, les récentes victoires des syndicats via la Justice (à travers la figure de Fiodor Rilov et son combat autour de Samsonite par exemple) ou la campagne pour revenu de base / revenu social garanti / revenu minimum d’existence / revenu de citoyenneté / allocation universelle / dotation inconditionnelle d’autonomie semblent lui donner raison. Amazon
  4. Manuel d'anticipation politique, de Marie-Hélène Caillol
    Depuis longtemps je lis le GEAB (en mode payant) et ses analyses souvent originales et toujours euro-centrés. J'ai franchi un nouveau pas en lisant leur petit livre-manifeste qui explique leur méthode : au menu le pourquoi des titres exagérés, le comment de la veille journalistique, le quoi des axes de réflexion ou le qui de l'écriture des articles par exemple. Dommage que le livre contienne autant de coquilles typographiques et que sa mise en page laisse à désirer. Pour une organisation qui cherche précisément à être audible, crédible, cet amateurisme n'est pas du meilleur effet. Anticipolis
  5. J'ai fait HEC et je m'en excuse, de Florence Noiville
    Un petit essai très impertinent sur la relation entre la Crise et ces générations de l'élite française passée par la moulinette des grandes écoles de commerce. J'ai étais particulièrement sensible aux stratégies de dédoublement mises en place par ces acteurs pour se ménager un espace de liberté et de créativité.Amazon
  6. La Zone du dehors, d'Alain Damasio
    Une deuxième claque. Après La Horde du Contre-vent (écrit après, mais lu avant), ce roman d'anticipation touche là où ça fait mal. Un grand travail sur la langue - comme toujours avec Damasio - mais en plus avec une quête du juste, du vital et du vivant dans un univers polissé qui résonne très fort. Amazon
  7. Une année avec mon père, de Geneviève Brisac
    J'ai failli plusieurs fois poser le livre et l'abandonner en route. Finalement je me suis accroché pour le finir : un doux roman sur la vieillesse et notre relation avec le temps qui passera. Amazon
  8. Traité des cinq roues, de Musashi Miyamoto
    Dans ce libre de sagesse japonaise, j'ai finalement préféré la biographie de ce Miyamoto Musashi : souvent cocasses, ses explications de victoire sont une ode à l'efficacité du moindre effort. Pour la méditation et la quête du geste juste, je suis resté sur ma faim. Probablement que je ne suis pas encore sur le chemin de la Voie. Amazon

Décortiquer Internet avec des lunettes de médiévistes

vendredi 31 janvier 2014 :: perrick :: Connexe(s) :: aucun commentaire :: aucun trackback

Je vous invite - une fois n'est pas coutume - à écouter une émission de radio : Des Cisterciens à Google : le regard d'un médiéviste sur le numérique. Patrick Boucheron, historien médiéviste, y décortique les pratiques et les discours autour d'Internet et du Web. Bien sûr la pratique universitaire y tient une place de choix, mais son explicitation de la tension entre le "règne de l'auteur" et le "partage contributif" me semble très féconde. A garder en mémoire pour comprendre Wikipédia, les logiciels libres, ces scientifiques du CERN qui co-signent à plusieurs centaines leurs papiers ou ces deux douzaines de mathématiciens qui utilisent GitHub pour travailler sur un livre commun.

Prochain apéro PHP lillois : jeudi 23 janvier 2014 - Mutualab

lundi 20 janvier 2014 :: perrick :: PHP :: un commentaire :: aucun trackback

Puisque tous les développeurs PHP ne sont pas encore inscrits à l'AFUP. Et que tous les développeurs de Lille ne sont pas encore inscrits à Boot in Lille, je rajoute une petit piqûre de rappel sur ce blog. Le prochain apéro PHP lillois aura lieu ce jeudi 23 janvier 2014 à partir de 19h30 au Mutualab (19 rue Nicolas Leblanc, métro République). Pour les inscriptions, c'est sur le site des Apéros PHP.

Liste de lecture, quatrième

dimanche 12 janvier 2014 :: perrick :: Livres :: aucun commentaire :: aucun trackback

Quatrième vague de huit bouquins lus.

  1. Cette France qu'on oublie d'aimer, de Andreï Makine
    Un hommage précieux et quelque peu pompeux à la France de toujours. Celle dont la trace s'étalerait à travers chaque village et son monument aux morts. Amazon
  2. Histoire du Brésil, de Armelle Enders
    Avec un voyage pour le Brésil qui se profile pour début juin (oui, juste avant la Coupe du Monde), il était temps d'aller au-delà des clichés cariocas. Ce bouquin présente 2 siècles de soubresauts outre-atlantiques : entre autres éléments inattendus, j'ai découvert par exemple que le Brésil avait accueilli la capital de l'Empire du Portugal pendant quelques temps (merci Napoléon). Amazon
  3. Le capital au XXIe siècle, de Thomas Piketty
    LE grand livre d'économie du moment. D'abord grand par la longue durée qu'il aborde, pas moins de 2 siècles de données. Ensuite grand par le nombre de pages, pas loin de 900. Mais grand surtout par l'argumentation, solide et précise, aux enjeux déterminants, quelle(s) inégalité(s) pourrons-nous accepter / tolérer pour la génération future ? Et pourtant ça reste très lisible. Bien sûr les moins aventureux se contenteront d'une vidéo saisissante sur ces fameux 1% aux Etats-Unis ou d'un papier récent du Guardian Let's admit it: Britain is now a developing country. Les autres pourront comprendre comment la gestion de la faible croissance qui s'annonce pour la prochaine décennie (et celle en cours) va être déterminante pour l'Europe continentale et sa social-démocratie. Amazon
  4. L'Italie de la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle, de Jean Delumeau
    . Encore un pan de l'histoire italienne que je découvre : il s'est donc passé des choses entre les Médicis en Toscane d'une part et Garibaldi, Verdi ou Cavour, d'autre part. Des petits royaumes qui partagent une nationalité, la France qui recule, l'Espagne qui se finance à Gênes et qui dépense à Naples. Amazon
  5. Grrrr, de Jean Maubille
    Le livre fait une douzaine de page, mais comme je l'ai lu au moins 50 fois - et que c'est pas fini - je l'ajoute ici. Ma fille, 18 mois, en est fan absolu : elle adore faire le bruit de l'animal qui se cache derrière chaque page-masque et surtout crier "loup loup loup LOUP LOUP" à tout bout de champ. Un moment délicieux en famille. Amazon
  6. Iran : l'irrésistible ascension, de Robert Baer
    Un plaidoyer ancien - 2008 - pour un changement radical de la position américaine (et occidentale) par rapport à l'Iran. Au vu des évènements de fin 2013, le moins que l'on puisse dire c'est que fonctionnaire américain a réussi à se faire entendre de son administration (ou au moins à anticiper les évolutions respectives des USA et de l'Iran). Son analyse des nouveaux rapports de force sur les 30 dernières années au Moyen-Orient a fait mouche : ce pays chiite à la très très longue histoire est train d'émerger lui aussi dans le nouveau monde multi-polaire. Amazon
  7. Le Réseau Corneille, de Ken Follett
    J'avais véritablement découvert la fibre "espionnage" de Ken Follet avec Le vol du frelon, j'ai retrouvé cette fois-ci des ficelles identiques : un héros (cette fois une héroïne) qui tombe amoureux, un méchant Allemand retord et adepte de la torture, accompagné d'une âme féminine bien jolie et bien pratique, des allers-retours en Londres (avec moult tracasseries administratives) et le continent (cette fois la France du champagne, du Ritz et de la caricature). Le charme de l'originalité a disparu au profit d'une réelle efficacité. Amazon
  8. Warax, de Pavel Hak
    Un roman de science-fiction à plusieurs voix sur le thème de la guerre à distance, des pays riches emmurés et du recyclage des clandestins : la désincarnation fonctionne tellement bien que j'ai eu du mal à être convaincu. Amazon

Lyx, thème complet sur GitHub

jeudi 9 janvier 2014 :: perrick :: Projets Open Source :: aucun commentaire :: aucun trackback

Puisque certains ont demandé les sources Lyx de la thèse de Peggy, je viens de les mettre sur GitHub : thesavelyx. A consommer sans modération... Et si ça sert de cadeau de Noël en retard pour certains, tant mieux ! Bonne et libre année 2014 à tous.

Lyx, retour d'expérience d'une thèse en philosophie

mercredi 18 décembre 2013 :: perrick :: Projets Open Source :: 3 commentaires :: aucun trackback

Peggy vient de déposer à l'imprimeur sa thèse de philosophie, fruit de 5 années de travail. Dès le début, je lui avais conseillé de prendre Lyx, un processeur documentaire qui encourage une écriture fondée sur la « structure » de vos documents (WYSIWYM) et pas simplement sur leur affichage (WYSIWYG).

Au final, j'ajouterai de nouvelles conditions dans le choix de prendre Lyx (au lieu de OpenOffice) pour écrire sa thèse en sciences humaines : soit vous avez un informaticien à demeure, soit c'est votre deuxième thèse avec Lyx. A moins bien sûr que votre faculté propose son propre thème Lyx...

Pour les plus téméraires, voici quand même quelques liens qui m'ont beaucoup aidé et quelques trucs que j'ai découvert au passage.

  1. Pour travailler à plusieurs, les sous-documents Lyx sont géniaux.
  2. Pour gérer le contenu de la bibliographie, Zotero, c'est top; surtout avec la synchronisation entre plusieurs ordinateurs.
  3. Pour intégrer un texte de présentation de la bibliographie, j'ai fait appel à deux hacks : le premier fut d'ajouter une variable Latex dans l'environnement {thebibliography} (grâce à cette question : Text before references, but after bibliography title with BibTeX). Et pour gérer les accents sans me prendre la tête de l'encodage, j'ai surchargé cette variable dans le Préambule Latex avec renewcommand{\myprenote}{Cette bibliographie sélective réunit les ouvrages cités dans ce travail ou consultés pour sa préparation.}.
  4. Pour supprimer les références (numéro) de chaque livre dans la bibliographie, je suis passé par cette question Replace or remove bibliography numbers.
  5. Pour forcer l'initialisation des numéros des notes de bas de page, j'ai trouvé cette commande \setcounter{footnote}{0} à mettre dans un Code Latex aux bons endroits.
  6. Pour afficher les références bibliographiques dans l'ordre que je voulais (Nom Prénom Particule, i.e. Romilly Jacqueline de), je me suis basé sur DIY Your BibTeX Style File et beaucoup de tâtonnements.
  7. Pour gérer finement les titres de chaque chapitre, j'ai bataillé ferme : le titre de chaque chapitre s'affiche en fait 3 fois avec des contraintes différentes. Au début de chapitre, il faut pouvoir maîtriser précisement les retours à la ligne : l'insertion d'un passage à la ligne fer à gauche est la solution. Sauf que dans la table des matières, il faut supprimer ces retours à la ligne : l'utilisation d'un Titre court résoud le problème. Sauf que l'entête de chaque page successive, il faut mettre un titre plus court : l'insertion d'une commande Latex \chaptermark{Titre plus court pour l'entête} fontionne, merci Fancy Heading too long pour l'astuce.
  8. Pour changer le titre de la bibliographie (mettre Références bibliographiques par exemple), j'ai trouvé une réponse grâce à ce fil de discussion References instead of Bibliography.
  9. Pour avoir une couverture au cordeau, j'ai préféré importer un fichier PDF directement en utilisant les typographies classiques Latex.
  10. Pour forcer l'utilisation de la typographie Serif, j'ai utilisé la commande \addtokomafont{disposition}{\rmfamily} dans les classes de document (fichier *.cls).
  11. Pour ajuster la citation de début de chapitre (justifié, marge de 50% à gauche, pas de ligne en dessous, auteur précédé une long tiret), je suis arrivé au code ci-dessous :
    
    \newcommand{\justified}{%
      \rightskip\z@skip%
      \leftskip\z@skip}
    
    \setkomafont{dictumtext}{\flushleft\itshape\small}
    \setkomafont{dictumauthor}{\normalfont}
    \renewcommand*\dictumwidth{.75\textwidth}
    \renewcommand*\dictumauthorformat[1]{--- #1\bigskip\bigskip\bigskip\bigskip}
    \renewcommand*\raggeddictumtext{\justified}
    \renewcommand*\dictumrule{}
    
    

Je suis aussi largement redevable à Phil Ewels et à Matthieu Perreira da Silva pour leurs sources, templates et autres retours d'expérience.

Et si jamais l'expérience devait se renouveller, je forcerais l'utilisation d'un outil de gestion de de code source (Git ou SVN, peu importe) car si Lyx n'est pas un vrai fichier texte, la bibliographie (bibtex), les templates (bst, cls, et layout) en sont bien. Et les derniers jours, les sauvegardes se sont multipliées sur ordinateur, sur disque dur externe, sur clef USB, par email, etc. avec son lot de stress à chaque échange de fichiers.

PS : au final la thèse est très jolie. Pour le fond, elle attend la soutenance courant février 2014.

Lolix, le retour

lundi 16 décembre 2013 :: perrick :: Projets Open Source :: aucun commentaire :: aucun trackback

En attendant la v2 de Lolix (qui a atteint un premier pallier de financement sur Ulule en moins de 24h), la v1 est revenu en ligne.

J'en ai donc profiter pour y mettre nos deux offres de stage... Celle pour Opentime et celle pour Lozeil. J'ai découvert aussi le pourquoi des rustines et de la v2 (par exemple, les textes ne sont pas complets ;-).

N'empêche, c'est bien de voir un projet comme celui renaître par la mobilisation de ses utilisateurs.

Les apéros PHP de retour à Lille

jeudi 12 décembre 2013 :: perrick :: PHP :: aucun commentaire :: aucun trackback

Cela faisait bien longtemps - depuis avril 2013 - qu'on avait pas vu un apéro PHP à Lille. Grâce à Olivier, c'est réparé : le prochain aura lieu lundi 16 décembre 2013 au Café du Bois, 34 Rue de la Baignerie. Et pour faire bonne figure, il y aura même une mini-conférence par Patrick Allaert.

Et comme les bonnes nouvelles n'arrivent pas seules, l'apéro de janvier 2014 est lui aussi dans le pipe... Comme quoi ;-)

Deux offres de stage chez No Parking

mercredi 11 décembre 2013 :: perrick :: No Parking :: un commentaire :: aucun trackback

C'est la saison des stages qui se profile pour 2014 : chez No Parking, nous avons deux offres en cours. Une pour Lozeil (nouveau produit, pleins d'API à intégrer et un lancement commercial à préparer).

Et une autre pour Opentime (avec comme mots d'ordre, l'export et l'internationalisation, les frites et la samba).

Comme d'habitude, c'est pour faire et apprendre le PHP avec les bonnes méthodes (tests unitaires, intégration continue, déploiement automatique), c'est basé à Euratechnologies / Lille et il y a un voyage à Lyon (pour le PHP Tour) en bonus. Bien sûr le hashtag #onpk dans votre candidature sera du plus bel effet (ça fait grimper tout en haut de la pile ;-).

Au passage j'invite les lecteurs réguliers (et donc en CDI depuis longtemps) à aller faire un tour sur le projet de financement coopératif pour Lolix v2. J'y ai déjà contribué : normal, le service était stable et la plupart de mes meilleurs candidats sont passés par là ; à commencer par la prochaine recrue en CDI qui revient chez nous début janvier.

Petit Euler deviendra grand

mercredi 30 octobre 2013 :: perrick :: Développement :: aucun commentaire :: aucun trackback

J'ai découvert le Projet Euler en 2009. J'avais pris le temps de résoudre à l'époque les 7 premiers problèmes de cette plateforme pour mathématiciens / informaticiens. Quatre longes années plus tard, j'ai repris le fil : le nombre de questions disponibles est désormais largement plus important, ça devient vertigineux. Par contre l'équipe qui gère le site a eu la bonne idée d'ajouter des badges et des niveaux...

Je suis donc fier d'afficher mes 2 premiers badges, après 20 bonnes réponses :

Je suis surtout content de refaire un petit peu de maths ! Le CRUD, c'est bien mais écrire de "vrais" algorithmes, c'est pas mal non plus...